5, Rue de Gutenberg - 15000 Aurillac

11, Avenue de Fondeyre - 31200 Toulouse

n'hésitez-plus

CARRY WEB est à votre écoute !

actualités

 

Retrouvez régulièrement des extraits de l'actualité du numérique selon plusieurs catégories de contenus. 

Réseaux sociaux

Liens utiles

 

Accueil > Actualités

"Le multimédia à portée de tous"

SUPPORT

11, Avenue de Fondeyre -
31200 Toulouse

5, Rue de Gutenberg -

15000 Aurillac

Rechercher un article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Blog Législations Réalisations Nouvelles Technologies Cyber Sécurité SEO Navigateur Web

Pourquoi mon entreprise est-elle introuvable sur Google ?

30/08/2021

Pourquoi mon entreprise est-elle introuvable sur Google ?

Vous avez beau chercher, vous vous apercevez qu’il n’est pas possible de trouver le site web et les coordonnées de votre entreprise facilement sur Google. En toute logique, vous vous sentez pénalisé par ce manque de visibilité, d’autant plus si vous avez des concurrents qui ont réussi à se référencer sur le moteur de recherche. Pourquoi vous ne parvenez pas à vous imposer ? Plusieurs éléments de réponse peuvent vous aider à trouver une solution.

 

Votre référencement naturel n’est pas optimisé
Les sites Internet que Google valorise sont avant tout ceux qui respectent un certain nombre de règles : le vôtre doit être optimisé si vous espérez vous situer sur les premières pages des résultats de recherche.

Très concrètement, certaines manœuvres de référencement naturel concernent la structure même du site et impliquent de toucher aux codes pour un meilleur positionnement. D’autres reposent plutôt sur l’aspect visible des pages ainsi que leurs contenus, et elles sont complémentaires des premières. Demandez conseil à des agences spécialisées en SEO pour vous donner toutes les chances d’avoir un bon référencement naturel !

 

Vous n’utilisez pas les réseaux sociaux
Vous avez déjà bénéficié de l’intervention d’un expert en SEO, et vous ne parvenez toujours pas à grignoter quelques places dans les résultats fournis par Google sur certains mots clés stratégiques pour vous ? Dans ce cas, une autre piste reste à explorer, celle des réseaux sociaux.

Nativement, Google tend à mettre davantage en valeur les marques qui communiquent sur les réseaux sociaux, parce qu’elles prennent soin de leur communauté, qu’elles se montrent ouvertes et qu’elles postent plus de contenus.

Être présent sur Google My Business, LinkedIn, Facebook ou encore Instagram vous permet aussi d’ajouter des liens vers vos pages et vos articles, pour booster mathématiquement votre référencement naturel et inciter les utilisateurs à aller visiter votre site. Ne sous-estimez pas le potentiel de ces plateformes qui peuvent réellement booster votre activité.

 

Votre site n’est pas mis à jour
Par essence, Google favorise toujours dans ses résultats de recherche les pages de sites les plus récentes, considérant que les sites régulièrement mis à jour constituent de meilleures sources d’information. En ce sens, si vous n’avez pas l’habitude de publier de nouveaux articles de manière assidue, vous pouvez très facilement vous faire dépasser par des concurrents plus actifs.

N’hésitez pas à mettre à jour les pages existantes pour qu’elles soient mieux référencées, plutôt que d’en créer tout le temps de nouvelles. Afin de mieux positionner un site d’entreprise, on recommande aussi d’animer un blog continuellement, pour développer sa clientèle et même convertir davantage de visiteurs – par l’intermédiaire d’une stratégie marketing murement réfléchie.

 

Vous n’avez pas utilisé la publicité payante
Vous avez un site optimisé pour le référencement naturel, vous animez vos pages sur les réseaux sociaux et vous publiez des contenus toujours à jour ? Si vous ne parvenez pas à dépasser vos concurrents, c’est peut-être tout simplement parce que vous n’avez pas encore mis en place de campagne Google Adwords.

Aujourd’hui, même les meilleurs élèves en termes de référencement naturel peuvent se faire dépasser par d’autres qui ont une bonne stratégie SEA (référencement payant). Il faut injecter de l’argent dans des publicités liées à des mots clés stratégiques pour vous, c’est une manière efficace – en complément de toutes les autres citées dans cet article – d’apparaître plus souvent sur Google.

 

Vous ne savez pas par où commencer pour améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche ? Le référencement nécessite des compétences spécifiques, beaucoup de temps et de la méthode. Afin de vous donner toutes les chances de développer votre affaire, faites-vous épauler par une agence web dans votre démarche.

 

Source : sergentweb.com (Laura Grasset)

Cloudflare a stoppé la plus grande attaque DDoS jamais signalée

23/08/2021

Cloudflare a stoppé la plus grande attaque DDoS jamais signalée

Cloudflare a déclaré que son système avait réussi à stopper la plus grande attaque DDoS signalée en juillet, expliquant dans un billet de blog que l'attaque était de 17,2 millions de requêtes par seconde, soit trois fois plus que toutes les attaques précédemment enregistrées.

 

Omer Yoachimik, de Cloudflare, explique dans un billet de blog que l'entreprise a servi plus de 25 millions de requêtes HTTP par seconde en moyenne au deuxième trimestre 2021, ce qui illustre l'ampleur de l'attaque.


Plus de 330 millions de requêtes d'attaque en quelques secondes


Il ajoute que l'attaque a été lancée par un botnet qui visait un client de Cloudflare dans le secteur financier, et précise qu'il a réussi à frapper le bord de Cloudflare avec plus de 330 millions de requêtes d'attaque en quelques secondes.

 

« Le trafic de l'attaque provenait de plus de 20 000 bots, dans 125 pays du monde entier. D'après les adresses IP sources des bots, près de 15 % de l'attaque provenait d'Indonésie, et 17 % d'Inde et du Brésil combinés. Cela indique qu'il peut y avoir de nombreux appareils infectés par des logiciels malveillants dans ces pays », prévient Omer Yoachimik.

 

« Cette attaque de 17,2 millions de rps est la plus grande attaque DDoS HTTP que Cloudflare ait jamais vue à ce jour, et près de trois fois la taille de toute autre attaque DDoS HTTP signalée. Ce botnet spécifique a toutefois été vu au moins deux fois au cours des dernières semaines. La semaine dernière, il a également ciblé un autre client de Cloudflare, un fournisseur d'hébergement, avec une attaque DDoS HTTP qui a culminé juste en dessous de 8 millions de rps. »

 

Source : ZDNET (Jonathan Greig)

Microsoft Edge : Une nouvelle version améliore la prise en charge des applications web

16/08/2021

Microsoft Edge : Une nouvelle version améliore la prise en charge des applications web

Microsoft vient de lancer la version 94 de son navigateur Edge basé sur Chromium dans le canal Dev. Celle-ci apporte de nouvelles fonctionnalités pour les PWA – ces applications de navigateur qui se comportent comme des applications natives. En outre, cette version du canal Dev marque la première fois que Microsoft lance une nouvelle version de Edge en ligne avec le cycle de mises à jour plus court de quatre semaines de Google.

 

Cette dernière de la version 94 prend en charge la fenêtre contextuelle de téléchargement dans les PWA et les sites web installés comme des applications. Les utilisateurs d'Edge peuvent également ouvrir des fichiers HTML ou web locaux sur les iPhone et iPad, tandis qu'une nouvelle interface pour WebView2 permet de lancer le gestionnaire de tâches du navigateur et d'écouter les sorties du navigateur.

 

WebView2 aide les développeurs à intégrer du code web HTML, CSS et JavaScript dans les applications natives, et fait partie des efforts de Microsoft pour unifier les applications Win32 et UWP avec son cadre d'interface utilisateur WinUI 3.


Meilleures suggestions d'URL
Parmi les autres mises à jour d'Edge 94, citons une politique de gestion permettant de contrôler le paramètre permettant à Web RTC d'adhérer à la table de routage du système d'exploitation lorsqu'il est activé. Il réintroduit également des suggestions d'URL dans les pages d'erreur résultant d'adresses web mal saisies.

 

Edge 94 comprend également un certain nombre de corrections pour des problèmes gênants, notamment certains produits antivirus empêchant Edge de s'ouvrir. Windows 10 lance automatiquement Edge, mais les utilisateurs peuvent arrêter ce comportement dans les paramètres de Windows.

 

La nouvelle version du navigateur de Microsoft comprend en outre un correctif pour Edge sur Windows 11, dans lequel les fenêtres sont parfois vides ou blanches, et où la recherche de Paramètres entraîne l'extinction du navigateur. Dans Edge 94, les utilisateurs devraient constater que le mode Efficacité fonctionne réellement et que le correcteur orthographique est activé lorsqu'il devrait l'être. Le géant américain a également traité des problèmes liés à l'importation de mots de passe à partir d'autres navigateurs, ainsi que des erreurs dans Edge sur Android et iOS, et des problèmes de connexion à certains sites web.


Correction de bugs en cascade
Microsoft met en avant un ancien bug d'Edge et de YouTube causé par l'activation de l'extension Adblock dans Edge, empêchant le navigateur de payer le contenu de YouTube. « Les utilisateurs de certaines extensions de blocage de publicité peuvent rencontrer des erreurs de lecture sur YouTube. Comme solution de contournement, la désactivation temporaire de l'extension devrait permettre de poursuivre la lecture », note-t-on du côté de la firme de Redmond.

 

Et de conseiller aux utilisateurs de l'antivirus Kaspersky de mettre à jour leur logiciel s'ils ne peuvent pas accéder à Gmail via Edge. « Les utilisateurs de Kaspersky Internet Suite qui ont installé l'extension associée peuvent parfois voir des pages web comme Gmail ne pas se charger. Cet échec est dû au fait que le logiciel principal de Kaspersky n'est pas à jour, et est donc corrigé en s'assurant que la dernière version est installée. »

 

Selon Windows Latest, la version 94 de Microsoft Edge gagne également la possibilité pour les utilisateurs d'ajouter du texte aux documents PDF ouverts dans le navigateur. Cette fonctionnalité évite d'avoir à installer un logiciel PDF comme Adobe Acrobat Reader. Outre quelques correctifs, la version 94 est pratiquement terminée et les utilisateurs peuvent s'attendre à ce qu'elle arrive bientôt dans le canal bêta.

 

Source : ZDNET (Liam Tung)

Top 30 des erreurs SEO qui pénalisent le référencement de votre site

09/08/2021

Top 30 des erreurs SEO qui pénalisent le référencement de votre site

Les résultats d’une stratégie SEO prennent parfois du temps pour être visibles. Cependant, ces résultats peuvent ne jamais apparaître. Pourquoi ? Parce que vous commettez certaines erreurs qui vous empêchent d’accéder aux premières places des résultats de recherche.

 

Alors, si votre référencement semble stagner, on vous conseille de vérifier que vous ne commettez pas l’une de ces 30 erreurs courantes !

 

Les erreurs de contenu courantes qui impactent le SEO
 

1. Du contenu et des informations obsolètes sur le site


Vos anciens contenus peuvent nuire à l’autorité de votre site internet. Si les moteurs de recherche peuvent favoriser des textes plus récents, avec des chiffres et des exemples jeunes, ils le feront.

De manière régulière, pensez à consulter vos anciens articles pour les remettre au goût du jour.

 

2. Un faible ratio texte et HTML


Le ratio texte/HTML correspond à la quantité de contenu visible par les visiteurs par rapport à la quantité de code sur la page.

Selon Woorank, un bon rapport texte / HTML se situe entre 25 et 70 %.

 

3. Des coordonnées introuvables


Les coordonnées sont indispensables à votre site internet pour que vos visiteurs puissent vous contacter.

Votre adresse, numéro de téléphone ou au moins votre email doivent être facilement accessibles pour aider à développer un sentiment de confiance chez vos visiteurs et même améliorer votre classement dans les résultats de recherche.

 

4. Une mauvaise tenue des pages 404


Les pages d’erreur 404 sont néfastes pour l’expérience utilisateur et vos conversions. Elles rendent vos visiteurs frustrés de ne pas pouvoir accéder à la page voulue ou recherchée.

Pour éviter que les internautes ne repartent aussitôt il convient d’apporter quelques améliorations aux pages 404. Rendez-les attractives en jouant sur l’humour par exemple et insérez un call-to-action ou un lien vers la page d’accueil de votre site.

 

5. Tous vos produits sur une même page


Pour qu’un site soit performant au niveau SEO, chaque page web devrait idéalement se focaliser sur une idée phare (et donc sur un mot-clé principal). Vous avez peut-être eu une idée de design superbe, permettant de présenter tout vos produits et services sur une seule et même page de façon simple et intuitive… Pour les utilisateurs, du moins, car Google risque de ne pas apprécier.

Imaginons une société ayant à la fois des activités de consulting, de développement de logiciels et de formation professionnelle : fourrez tout cela sur une seule page et les moteurs de recherche auront bien du mal à comprendre quelles sont ses activités .

SEO multilingue : 8 bonnes pratiques à appliquer

02/08/2021

SEO multilingue : 8 bonnes pratiques à appliquer

Mais attention, le SEO en plusieurs langues, ça se travaille. S’il est tentant de s’arrêter à la simple traduction de vos pages, vous risquez d’entraver votre visibilité sur les nouveaux marchés.

 

1. Créer des sous-répertoires
Premier point : pour un SEO multilingue de qualité, pensez à créer des sous-répertoires, pour chaque langue, dans votre domaine principal. Cette technique permet de maintenir l’autorité du domaine. Ainsi, les pages traduites en anglais seront dans le répertoire : www.site.com/en/.

À savoir
Un autre avantage de cette technique est que vous pouvez connecter vos sous-répertoires à la Google Search Console et géocibler les utilisateurs situés dans la région que vous visez.

 

2. Acquérir un domaine selon le code du pays
Si vous ciblez un public basé dans un pays, acquérir un domaine de premier niveau national (ccTLD) est une approche pertinente.

Par exemple, si vous souhaitez cibler les Britanniques, le ccTLD apparaîtra sous la forme www.examplesite.com.gb. Certains CMS et hébergeurs vous permettent de le faire facilement.

Cependant, vous devez savoir que les moteurs de recherche traiteront chaque site séparément, vous devez donc gagner de l’autorité pour chaque domaine.

À savoir
Cette technique est recommandée pour les entreprises qui cherchent à cibler un pays spécifique, mais pas une langue. Ce qui la différencie des sous-répertoires.

 

3. Traduire le contenu de manière intelligente
À chaque page, sa version étrangère. Il est essentiel de ne pas mettre côte à côte des textes en plusieurs langues. Par ailleurs, évitez les traductions automatiques, parfois approximatives, qui ne prennent pas en compte les spécificités SEO de chaque pays. En effet, un mot-clé performant dans un pays, n’est pas forcément recherché dans un autre. Parfois, il suffit d’un synonyme pour modifier totalement votre positionnement.

Pour que votre site multilingue apporte les conversions recherchées, appliquez les bonnes pratiques SEO connues et adaptez chaque page. Faites traduire votre site par des traducteurs natifs en commandant vos textes sur une plateforme de traduction en ligne telle que Traduc.com.

services

réseaux sociaux