11, Avenue de Fondeyre - 31200 Toulouse

Vous avez une idée, un projet ?

N'hésitez plus, CARRY WEB est à votre écoute !

actualités

 

Retrouvez régulièrement des extraits de l'actualité du numérique selon plusieurs catégories de contenus. 

Liens utiles
Réseaux sociaux

 

Accueil > Actualités

"Le multimédia à portée de tous"

SUPPORT

11, Avenue de Fondeyre
31200 Toulouse

SEO multilingue : 8 bonnes pratiques à appliquer

01/08/2021

SEO multilingue : 8 bonnes pratiques à appliquer

Votre audience est internationale ? Vous souhaitez conquérir de nouveaux pays ? Vous allez devoir passer au multilingue !

Mais attention, le SEO en plusieurs langues, ça se travaille. S’il est tentant de s’arrêter à la simple traduction de vos pages, vous risquez d’entraver votre visibilité sur les nouveaux marchés.

 

1. Créer des sous-répertoires
Premier point : pour un SEO multilingue de qualité, pensez à créer des sous-répertoires, pour chaque langue, dans votre domaine principal. Cette technique permet de maintenir l’autorité du domaine. Ainsi, les pages traduites en anglais seront dans le répertoire : www.site.com/en/.

À savoir
Un autre avantage de cette technique est que vous pouvez connecter vos sous-répertoires à la Google Search Console et géocibler les utilisateurs situés dans la région que vous visez.

 

2. Acquérir un domaine selon le code du pays
Si vous ciblez un public basé dans un pays, acquérir un domaine de premier niveau national (ccTLD) est une approche pertinente.

Par exemple, si vous souhaitez cibler les Britanniques, le ccTLD apparaîtra sous la forme www.examplesite.com.gb. Certains CMS et hébergeurs vous permettent de le faire facilement.

Cependant, vous devez savoir que les moteurs de recherche traiteront chaque site séparément, vous devez donc gagner de l’autorité pour chaque domaine.

À savoir
Cette technique est recommandée pour les entreprises qui cherchent à cibler un pays spécifique, mais pas une langue. Ce qui la différencie des sous-répertoires.

 

3. Traduire le contenu de manière intelligente
À chaque page, sa version étrangère. Il est essentiel de ne pas mettre côte à côte des textes en plusieurs langues. Par ailleurs, évitez les traductions automatiques, parfois approximatives, qui ne prennent pas en compte les spécificités SEO de chaque pays. En effet, un mot-clé performant dans un pays, n’est pas forcément recherché dans un autre. Parfois, il suffit d’un synonyme pour modifier totalement votre positionnement.

Pour que votre site multilingue apporte les conversions recherchées, appliquez les bonnes pratiques SEO connues et adaptez chaque page. Faites traduire votre site par des traducteurs natifs en commandant vos textes sur une plateforme de traduction en ligne telle que Traduc.com.

Rechercher un article

services

réseaux sociaux